Flore de Madagascar


La flore de Madagascar a un taux très élevé d’endémicité.
Les espèces florales de l’île ne sont pas encore bien connu. Elles représentent une diversité remarquable en raison de la grande variété de types de sol, les élévations et les microclimats.
Outre son taux de forte endémie, la flore malgache est devenu de plus en plus connu à cause de leurs vertus médicinales.
Les scientifiques ont fait des stocks depuis 1936. Le nombre de la flore vasculaire de Madagascar est passé de 7370 en espèces 12000 espèces avec un taux d’endémisme d’environ 85 pour cent.

96% des arbres et les grands arbustes de Madagascar sont uniques à l’île.
40% des palmiers connues sont endémiques.
Même si Madagascar et l’Afrique continentale sont si proches les uns des autres, les scientifiques ont rencontré une différence majeure que de nombreuses familles de plantes sont totalement absentes en Afrique tropicale.
En ce qui concerne différentes altitudes ainsi que microclimats, Madagascar est divisé en sept zones géologiques pour la classification de sa flore

Voici le plus célèbre de la flore malgache: l’Aloes (plus de 34 espèces), l’usine Pichter, Baobabs (7 espèces), la pervenche (anti-cancer), les cactus y compris les Didiereaceae et Alluaudia, le Pachypodium, Lalonas, Bambous, les fougères (plus de 100 espèces), Palms (plus de 170 espèces), le Ravinala, le Pandanus, orchidées (plus de 1000 espèces).