Mont Kenya : Parc national



Le mont Kenya est la seconde plus haute montagne d’Afrique avec ces 5199 mètres d’altitude. Il offre pour les touristes et les aventuriers de fabuleux parcours d’ascension et de trekking et son ascension s’avère assez facile. Pour les populations locales le mont Kenya est divin. La tribu des Kikuyu le nomme »Ngai » : l’être suprême.

L’une des attractions fascinantes du mont Kenya est de pouvoir observer les changements de végétation au fur et à mesure de son ascension. En son milieu, les pentes sont couvertes de foret sèches, à partir de 2000 mètres on commence à être dans une foret de montagne avec des cèdres. A 2500 mètres, la végétation se transforme en une dense foret de bambou pour se terminer ensuite par une foret supérieure faite d’arbustes et de clairières.
Pour chacune de ces ceintures de végétation, de nombreuses espèces animales, avicoles et végétales se succèdent aussi. A titre d’exemple il n’est pas rare de croiser des buffles, des éléphants, des rhinocéros noirs, des genettes, des potamochères, des hyènes. Parmi les animaux plus rares il a également une variété de hibou, le sunni Buck et des zèbres albinos.

Quand visiter le mont Kenya

Le Kenya subit de saisons sèches et humides qui rendent plus ou moins facile l’accès à la réserve et au mont Kenya. Ainsi d’Avril à Juin, la saison des pluies rend difficile l’accès au parc. Pendant la saison sèche, de Novembre à Décembre, il a des vagues de chaleurs et quelques pluies éparses. De Janvier à Mars, le climat est plutôt chaud et sec. Enfin jusqu’en Octobre, le climat est clément mais les nuits glaciales.

Auteur : Bonbon