Le cratère du Ngorongoro



Le cratère du Ngorongoro : tanzanie volcanique

Le cratère du Ngorongoro est situé dans le nord de la Tanzanie. Partageant une partie des plaines du Serengeti au nord ouest et le mont Kilimandjaro à l’est, le cratère du Ngorongoro fait partie de l’écosystème unique du Serengeti. La création de cette réserve date de 1959. La zone de conservation du cratère ngorongoro est une expérience pionnier dans la co-existance entre les populations pastorales et l’écosystème.

Le cratère du Ngorongoro : équilibre de la nature

Le Ngorongoro vise à maintenir l’équilibre entre la population et la nature. Il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parc couvre une surface d’environ 8292 km carrés et s’étend à une altitude variant entre 1020 et 3500 mètres. Le terrain du Ngorongoro englobe plusieurs écosystème distincts allant des prairies aux forets de montagnes et de broussailles. Dans le cratère, ce sont près de 25000 animaux qui vivent tout au long de l’année et qui peut varier jusqu’à 2 500 000 têtes selon la saison.

Naissance du cratère

Le Ngorongoro est un l’un des volcans nait il y a 4 millions d’années dont le dernier, le Oldonyo Lengai est encore actif. Les éruptions successives de cette chaîne de volcan à déverser des cendres tout le long de la plaine du Serengeti la rendant fertile. Les premiers signes « humains » datent de 3,6 millions d’année avec la découverte d’empreintes d’hominidés.

Auteur : Bonbon